FAQ Teintes et produits complémentaires

...

  • Comment appliquer de la cire sur un parquet ?

    La cire parquet  dispose d’un haut pouvoir lustrant et appliquée directement sur bois brut, elle confère une nuance ambrée naturelle et chaleureuse au parquet. Ce produit facile d’application convient également pour la mise en cire des parquets bruts.

    Comment cirer un parquet ? 

    1. Vérifier les conditions d’application

    Conformément aux règles professionnelles en vigueur, n’appliquer la Cire parquet que :

    • Par une température au sol comprise entre 8°C et 25°C.
    • Sur un support propre, sec (humidité <10%), dégraissé (sans corps gras tels qu’exsudation, cire, silicone…), et exempt de lessive, de toute salissure, poussière de ponçage ou autres résidus.
    • En l’absence de courant d’air.
    1. Préparer le support

    Sur parquets anciens : Poncer le parquet « à blanc » dans les règles de l’art en 3 passes minimum. Procéder à un premier ponçage au gros grain (16 à 60). Si besoin, traiter les bois attaqués avec le Traitement Parquets Intérieurs PLASTOR  et mastiquer les joints, fentes ou fissures avec le Liant de Rebouchage  ou la Pâte à Bois PLASTOR . Poursuivre par un ponçage grain moyen (80-100) et terminer par un ponçage au grain fin (100 ou 150).

    Sur parquets neufs bruts, un ponçage au grain fin est suffisant.

    Sur parquets pré-vernis usine ou vitrifiés, pour augmenter la glissance des vitrificateurs, égrener soigneusement au grain 150-180 ou au pad rouge sur un parquet propre et sans corps gras puis dépoussiérer soigneusement.

    Dépoussiérer toujours parfaitement le sol, les murs et plinthes avant l’application de tout produit.

    1. Appliquer la finition

    Appliquer en système sous-couche + 1 couche de Cire Liquide Parquet (ou 2 en l’absence de sous-couche). Commencer l’application par la périphérie de la pièce à l’aide d’un spalter, puis continuer au spalter ou à la monobrosse équipée d’un pad beige. Étaler la Cire Liquide Parquet en couches fines et régulières en évitant les surépaisseurs, bourrelets et courants d’air. Appliquer sur des petites surfaces de 2 ou 3 m² à la fois.

     

    Bien contrôler la consommation du produit afin de respecter le rendement. Des couches trop fines entraîneront une usure prématurée, un aspect plus mat et des couches trop épaisses engendreront un séchage lent, l’apparition de traces blanches au séchage, des difficultés de lustrage…                 

     

    Lustrer légèrement entre chaque couche avec un pad blanc adapté sur monobrosse. N’appliquer une nouvelle couche que lorsque la couche précédente est bien sèche.

     

     

  • Comment boucher des trous dans le bois ?

    Pour reboucher tous les bois, Plastor vous offre plusieurs solutions professionnelles :

     

    Appliquer une pâte à bois 

    Garnir l’orifice avec une spatule. Egaliser en exerçant une pression sur le couteau. Si la fissure est importante, procéder par applications successives (après séchage de la couche précédente) et combler le fond avec de la ficelle ou des petits clous. Dès que possible, terminer normalement le ponçage selon les règles de l’art. Veiller à bien éliminer le surplus de pâte à bois autour du rebouchage pour ôter les excédents et éviter le risque de formation ultérieur d’auréoles. Laisser sécher puis appliquer ensuite la finition de votre choix : teinte, vernis, lasure, peinture…

     

    Appliquer le mastic à bois

    Prélever la quantité de résine nécessaire à la réparation, puis lui additionner 2% de durcisseur (1 grain de café de durcisseur pour 1 cuillère à soupe de résine), mélanger le tout soigneusement pendant 1 minute. Appliquer avec un léger surplus pour obtenir après ponçage un état de surface impeccable. Dès que possible, terminer normalement le ponçage selon les règles de l’art. Veiller à bien éliminer le surplus de mastic à bois autour du rebouchage pour ôter les excédents et éviter le risque de formation ultérieur d’auréoles.  Laisser sécher puis appliquer ensuite la finition de votre choix : teinte, vernis, lasure, peinture…

     

    Appliquer le liant de rebouchage

    Incorporer de la sciure fine de bois dans le liant (sciure de ponçage minimum grain 80-100) et remuer pour obtenir une pâte homogène et fluide. Mettre à la viscosité voulue avec du solvant cellulosique ou du Nettoyant Matériel d’Application PLASTOR. Le mélange obtenu doit conserver une certaine fluidité de façon à pénétrer dans les fentes, interstices et pores du bois. Appliquer à la spatule lisse non crantée ou à la raclette. Si les fissures sont importantes, procéder par applications successives (après séchage complet de l’application précédente) et combler le fond avec de la ficelle ou des petits clous. Dès que possible, terminer le ponçage de façon à éliminer toute surépaisseur. Veiller à bien éliminer le surplus de Liant de Rebouchage qui a pu déborder afin d’éviter le risque de formation ultérieure d’auréoles. Appliquer ensuite le produit de votre choix : teinte, vitrificateur, huile, vernis, lasure, peinture…

     

     

  • Comment teinter un parquet ?

    Les teintes à parquet permettent de modifier la couleur du parquet, tout en laissant apparaître la veine du bois. Plusieurs techniques pour teinter un parquet sont possibles, avec chacune ses avantages et un rendu différent. Grâce au type de pigments utilisés, les teintes pour parquet offrent une excellente tenue dans le temps ainsi qu’une grande résistance aux U.V. De plus, miscibles entre elles, elles offrent une palette infinie de tons modernes et très décoratifs.
    Les teintes sont toujours appliquées en 1ère couche sur bois nu, poncé et propre.  La nuance finale dépend de la combinaison Bois-Teinte-Vitrificateur. (essai recommandé au préalable sur une surface de 1m² minimum). Commencer à teinter le parquet par la périphérie de la pièce à l’aide d’un spalter dans le sens des lames pour des parquets à l’anglaise sans essuyer. Puis étaler la teinte parquet au rouleau non pelucheux en couche fine sur l’ensemble de la surface. Veiller à ce que le rouleau soit toujours bien chargé. Laisser pénétrer 2 minutes puis essuyer la teinte avec une monobrosse équipée d’un pad blanc jusqu’à disparition complète des cercles de pad; ou avec des chiffons de coton non pelucheux : commencer par un essuyage en cercles et finir dans le sens des lames du parquet. Changer le chiffon de coton dès qu’il est saturé.

  • Peut-on appliquer une teinte sur le parquet avant de le Huiler?

    OUI. Il est possible de teinter le parquet avec WOOD PIGMA au préalable

  • Peut-on appliquer la Peinture traçage sur les vitrificateur PUR-T3, PUR-T4 ou PUR-T Sport ?

    Oui, après un égrenage au papier de verre grain 150, pour faciliter l’adhérence de la peinture de traçage.

  • Peut-on recouvrir Colour floors teinte avec le vitrif PUR-T ?

    Oui, mais pour limiter la détrempe de la teinte, il est conseillé d'attendre 48heures. Sinon, appliquer une couche de Fond dur PRIM SO  2 heures après application de la teinte avant de la recouvrir du vitrificateur. Dans cas, un seul égrenage est suffisant entre l'avant dernière et la dernière couche de vitrificateur.

  • Quelle teinte pour faire un parquet effet blanchi ?

    Sur bois blanc et non tanique appliquer une couche de Wood Pigma Blanc de chine, suivi du vitrificateur PUR-T avec ajout de 2% anti-UV dans chaque couche?

  • Peut-on diluer un peu moins Colour Floors teinte Blanc pour être plus blanc ?

    Non. La teinte serait difficile à appliquer et modifierait l'adhérence de la finition.

  • Peut-on mélanger le concentré de teinte dans le Patrim ?

    OUI, à hauteur de 2% maximum. Nous vous recommandons de ne teinter que la première couche de vitrificateur et de terminer impérativement par une couche de vitrificateur incolore?

  • Peut-on mélanger le concentré de teinte aux vitrificateurs PUR-T ?

    NON. Les concentrés de teinte ne sont compatibles que dans les vitrificateurs solvantés. 

  • Les concentrés de teinte sont-ils compatibles avec l'huile cire DECOPROTECT ?

    Oui. Le dosage maximum est de 2%

  • Peut-on mélanger le concentré de teinte à l'Huile AQUANAT ?

    NON. Il n'est pas miscible dans les produits à l'eau,

  • Peut-on appliquer une sous couche sur Colour Floors teinte ? Doit-on égrener ?

    Oui, toutes nos sous couches s'appliquent sur colour floors teinte. Par contre ne pas égrener la sous couche. Procéder à un seul égrenage, avant la dernière couche de vitrificateur.

  • Peut-on appliquer 2 couches de teinte Colour floors teinte Blanc, sur du chêne, pour un résultat plus blanc ?

    Colour floors teinte Blanc en 2 couches est déconseillée car la 2ème couche risque de faire un zonage et ne rajoute pas d'intensité à la teinte. 

  • Peut-on appliquer une huile ou un vitrificateur sur Colour Floors teinte ?

    OUI. Les teintes ne sont pas filmogènes. Elles permettent toutes finitions.

  • Que faire avant d'appliquer Colour floors teinte sur du lambris vernis ?

    Il est imperatif de décaper et revenir au bois brut.

  • Peut-on utiliser Colour floors teinte sur du bois extérieur?

    NON. En extérieur, utiliser de préférence des lasures.

  • Peut-on mélanger différents coloris de Colour Floors teinte ?

    OUI. Les teintes sont miscibles entre elles.

  • Comment traiter un parquet ?

    Les recommandations professionnelles Plastor pour traiter un parquet

    Le traitement d’un parquet intérieur s’effectue en 3 étapes :

    • La vérification du respect des conditions d’application
    • La préparation du support
    • L’application du traitement

     

    1. Les conditions d'application d’un traitement parquet

    N’appliquer le Traitement Parquet que par une température au sol comprise entre 8°c et 25°C, sur un support brut, (exempt de vitrificateurs, cire, peintures…) et sec (humidité <10%).

    1. Préparer le support

    Sur bois infestés : Eliminer les parties du bois friables et procéder au ponçage gros grain ou grain moyen du parquet. Eliminer et remplacer les lames vermoulues ou fragilisées.

    Sur bois anciens sains : procéder au ponçage gros grain ou grain moyen du parquet. Eliminer et remplacer les lames vermoulues ou fragilisées

    Sur bois neufs sains : procéder au simple ponçage grain fin.

    1. Appliquer le traitement parquet 

    Produit prêt à l’emploi. Bien agiter avant emploi

    Sur bois attaqués : Appliquer abondamment à la brosse, au rouleau, au pistolet ou au trempé sur le bois nu, propre et sec, à raison de 3m2 au litre.

    Sur bois neufs ou sains : Appliquer abondamment à la brosse, au rouleau, au pistolet ou au trempé sur le bois nu, propre et sec, à raison de 5m2 au litre.

    Procéder par applications successives et rapprochées jusqu’à saturation du support. Si possible, traiter les solives et lambourdes sous les parquets lorsque ces dernières sont accessibles.

    Laisser sécher 48 Heures. Appliquer ensuite le produit de votre choix : teinte, vitrificateur, Huile, Cire…

     

    Immédiatement après utilisation, nettoyer les outils avec le Nettoyant Matériel d’Application