FAQ Lasures

...

Oui, la durabilité du système lasure est bien meilleure, car la sous-couche avant lasure ou lasure d'imprégnation, plus fluide, permet une bonne accroche sur le bois, et renforce ainsi la tenue de la lasure de finition. De plus, cela permet d'être conforme au DTU59.1 qui impose aux professionnels de travailler en système sur bois neufs avec une première couche de lasure d'imprégnation comme la lasure PUR-T ISOL et 2 couches de lasures de finition comme PUR-T SUV ou PRIMO-T GEL.

"Non, cela ne dépend pas de la phase mais de la qualité de la résine utilisée pour fabriquer la lasure. Une lasure solvantée (PRIMO-T GEL), grâce à un temps ouvert long, permet de travailler dans des conditions difficiles sur grandes surfaces, alors qu'une lasure à l'eau (PUR-T SUV) sèche plus vite est sans odeur gênante. Elle répond aussi aux critères des chantiers de développement durable en respectant au mieux l'environnement.

Oui car les résines utilisées sont souvent laiteuses voire blanches dans le pot, elles deviennent complétement transparentes durant le séchage.

Non, une lasure assure la protection contre les UV et les intempéries mais pas contre les nuisibles du bois comme les champignons ou les insectes. Il faut absolument un traitement fongicide insecticide comme le TX203 de CECIL PRO pour protéger les bois durablement, ce qui augmentera encore la durabilité des lasures.

Oui, en appliquant d'abord une couche de lasure PUR-T ISOL pour assurer ensuite une bonne adhérence des autres couches de lasures tout en bloquant tous les extractibles des bois exotiques comme les tanins ou les anti-oxydants.

Oui, en appliquant d'abord une couche de lasure PUR-T ISOL pour bloquer tous les tanins du chêne qui peuvent nuire à l'esthétique des bois en faisant des taches brunes à la surface.

Une lasure incolore protége des UV si elle contient des anti-UV. Cependant les pigments contenus dans les lasures teintés sont d'excellents anti-UV et protègent encore plus les lasures et les bois. Une lasure incolore en extérieur aura donc une durabilité beaucoup plus faible qu'une lasure teintée.

Oui, dans le cadre de la rénovation des bois, après les avoir soigneusement égrenés et brossés de toutes les parties non adhérentes, vous pouvez recouvrir une ancienne lasure solvant par une lasure aqueuse. L'inverse est aussi vrai.

Si le bois est un bois exotique, il est possible qu'il contienne des anti-oxydants qui ralentissent le séchage des lasures solvantées. Il se peut également que le pot de lasure soit ancien et que les siccatifs permettant le séchage de la lasure soient éventés. Dans les 2 cas, il faut patienter encore quelques jours.

Non, ne jamais appliquer une lasure sur une surface horizontale soumise au traffic. La lasure ne résiste pas à l'abrasion et le film risque de se décoller rapidement. Il est préférable d'utiliser une huile (Huile Terrasse Plastor) ou un saturateur bois PUR-T Deck.

Oui, il est recommandé d'effectuer un égrenage soigné de la lasure avant d'appliquer le vernis ou le vitrificateur. Dans ce cas-là, il sera préférable également d'utiliser une lasure à l'eau si on recouvre avec un vernis ou un vitrificateur à l'eau, et une lasure solvantée avec un vernis ou vitrificateur solvanté.

Il s'agit plus d'un problème de choix esthétique :
- soit on souhaite garder le bois le plus naturel possible : un saturateur (saturateur bois PUR-T Deck) donnera un aspect mat en pénétrant le bois en profondeur sans former de film en surface. Mais il nécessitera une réapplication régulière.
-soit on souhaite avoir un bois avec une finition teintée plus satinée et bien garnie comme une lasure avec une durabilité plus longue.

Toutes les teintes de lasures sont miscibles entre elles, vous pouvez les mélanger pour obtenir la teinte désirée.
Vous pouvez aussi appliquer une couche de lasure de la teinte choisie et une 2ème couche de lasure incolore pour ne pas intensifier d'avantage la teinte.

Oui, c'est possible après un égrenage soigneux de la lasure.

Oui, le traitement autoclavé n'a pas d'influence sur la lasure. Il est préférable d'égrener la surface des bois traités avant l'application de la lasure pour éviter des remontées de sels de traitement  qui empêchent l'adhérence des lasures.

Un vernis extérieur vieillit par craquèlement alors qu'une lasure vieillit par farinage (usure progressive en poussière). Un vernis sera peut-être plus durable mais nécessitera d'être poncé ou décapé pour être rénové alors qu'une lasure ne nécessite qu'un léger égrenage avant d'être rénovée.

Oui, mais il faudra auparavant égrener soigneusement les volets lasurés pour assurer une bonne adhérence de la peinture sur l'ancienne lasure.

Tout dépend de la couleur du bois sur lequel vous avez appliqué la lasure chêne clair. Si le bois est foncé ou s'il était recouvert d'une lasure déjà foncée, la lasure chêne clair par transparence sera également plus foncée alors que sur un bois clair, elle apparaîtra plus claire.

Ne pas lasurer les mobiliers de jardin. L'eau stagne souvent à la surface des meubles extérieurs comme les tables ou les chaises de jardin, et la lasure aura une mauvaise durabilité. Il est préférable de les traiter régulièrement avec une huile ou un saturateur.